17930502925459695_edited.jpg

LA FRIPERIE CHAT-VOLANT

Qui nous sommes, sous toutes les coutures

C’est en au printemps 2019 que l’aventure débute avec une multitude d’idées et d’envies réunies dans un seul projet, l’ouverture d’un commerce aux valeurs locales et environnementales. Passionnée par ce qu’on appelle appelle aujourd’hui la slow life, la fringue, les vides greniers, brocantes et autres repères de chineurs, Mélanie Gérard ouvre en novembre 2019 la Friperie du Chat-Volant. 

Mélanie :

« Mon projet au départ, c’est un éventail d’offres tournées autour de la seconde main et du partage. Mais par manque de moyens, il faut en choisir une pour débuter et c’est naturellement que mon choix se porte sur les vêtements, la fast fashion étant un des premiers pollueur. En septembre, lorsque le choix est fait tout s’enchaîne très vite. Le local Cour du Temple est un réel coup de cœur alors il ne faut pas louper cette occasion. C’est le début des travaux, et d’une multitude de choix à faire et de découvertes chaque jour. La boutique est réalisée en partenariat avec une association locale de scénographie « La Quincaill’ » dont je fais parti. Tout le mobilier et la déco sont chinés dans des asso et ressourceries limougeaudes, les portants sont faits sur mesure avec de la récup. 
C’est la talentueuse graphiste Elora Michel qui crée le logo dans la foulée et l’équipe de la Naptim qui vient le déposer le jour de l’ouverture sur la vitrine ! 
La boutique ouvre à la fin du mois de novembre dans une totale euphorie avec les fêtes qui approchent, je suis sur un petit nuage, mon rêve se réalise, je découvre un métier formidable et des clients extrêmement gentils et bienveillants. La suite, tout le monde la connaît, c’est en mars que tout bascule avec l’arrivé du virus et avec lequel il faut composer. C’est difficile pour tout le monde, on en voit pas le bout et on a envie de tout abandonner parfois. Mais la boutique tient bon, je tiens bon. Le plus dur reste maintenant se relever et être encore plus déterminée avec une concurrence nouvelle et rude qui profite de la crise et vole concepts et fournisseurs. Mais on le sait, c’est le jeu, il faut encore une fois rebondir et ne pas se laisser faire. J’ai énormément de projets et d’envies en attente pour cette boutique et dès lors que nous serons sortis de cette crise, j’espère enfin pouvoir les réaliser, je suis confiante et motivée pour l’avenir, on va s’en sortir et faire des choses formidables ! »

Le Chat-Volant proposera bientôt des livres d’occasion, une sélection de vêtements enfants et des objets et souhaite s’agrandir dès que possible pour vous proposer plus d’offres et de confort avec un espace détente et boissons.

Retrouvez d’autres histoires sur le blog du site ici


Références / liens utiles : 

Elora Michel, graphiste : https://www.eloramichel.com/

Naptim, duo d’artistes : https://www.facebook.com/NAPTIM87/

La Quincaill’, asso : https://www.facebook.com/LaQuincaill/

reportage Arte, Les dessous de la fast fashion : https://youtu.be/oYg8ujH_HgE

histoire du nom : 

le choix du nom de la boutique a été le défi le plus difficile à relever lors de la conception du projet : beaucoup de propositions et au final, c’est en revenant sur l’Histoire de la friperie que le choix s’est fait : ce commerce se spécialise au XIXeme siècle à Paris dans le Carreau du Temple (on pense forcément à la Cour du Temple...). Cet immense parc de ventes en tout genre est décomposée en quatre espaces et celui réservé a la fripe se nomme le Carré du Pou-Volant. On en comprend facilement la signification pour l’époque...! Ce nom obsédant avec cette histoire fascinante est pourtant bien difficile à remettre au goût du jour. C’est au tout dernier moment que le mot Chat vient s’imposer, pour une suggestion quelque peu absurde et nous donner finalement une marque originale, douce et rêveuse, un animal légendaire aux histoires à raconter et vêtir !